Vive les mariés!

Les 11 et 12 janvier 2019, les centres socioculturels de Nouvelle Aquitaine célébraient l’union des fédérations d’Aquitaine et de Poitou-Charentes, à Eysines. Une belle fête, fruit de 2 années de travail intensif pour les bénévoles et les professionnels.

Tirer partie de la réforme territoriale

En 2016, l’Etat fusionne les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin (pour en savoir plus sur cette réforme, cliquez ici). Elles forment, à elles 3, la Nouvelle Aquitaine. Les partenaires régionaux nous sollicitent et dès lors il nous faut nous organiser pour parler d’une même voix. L’idée d’une seule tête de réseau germe : un même interlocuteur pour les centres socioculturels de cette très grande région.

Défi relevé

Les territoires sont très différents. Et les centres socioculturels ne sont pas tous organisés de la même façon. Tous n’ont en effet pas fait le choix de se fédérer.

Alors, en janvier 2017, un groupe de bénévoles et de professionnels créé la Coordination politique Nouvelle Aquitaine. Ce groupe (pour voir le trombinoscope, cliquez ici) fait le pari qu’en animant une démarche vraiment participative, les centres socioculturels trouveront un intérêt à s’unir à l’échelle de la Nouvelle Aquitaine.

Le rôle essentiel de la coordination politique

Les membres du groupe organisent de façon transitoire la parole et la représentation politique du réseau fédéral des Centres Sociaux à l’échelle de la grande région.Retour ligne automatique
Ils imaginent des espaces de coopération et des projets communs. Les 4 thèmes qui semblent pouvoir faire communs sont le bien vieillir, la citoyenneté des jeunes, la ruralité et la culture.Retour ligne automatique
Enfin, appuyés par les fédérations départementales, ils écrivent le fonctionnement associatif de demain.

Un grand banquet pour sceller le pacte

En 2018, la Coordination Politique est prête. Elle propose d’officialiser la création de la nouvelle association régionale lors d’un temps fort qui soit à la fois studieux et festif.Retour ligne automatique
Un mariage symbolique puis un grand banquet, pour célébrer la nouvelle Union Régionale Nouvelle Aquitaine des Centres Socioculturels (URNACS) ont donc eu lieu le vendredi 11 janvier 2019 au soir.

Pour la partie réflexion, le choix s’est naturellement porté vers les 4 questions sociales citées plus haut et qui mettent en jeu la question de la démocratie. Sur un nouveau territoire grand comme l’Autriche, comment assurer une implication des citoyens dans nos associations, sur les questions de la jeunesse, du bien vieillir, de la ruralité ou de la culture ? Comment faire entendre leur voix auprès des élus pour contribuer à des choix politiques efficients et durables, en la matière ?

Un cap pour les prochaines années

Les ateliers, très participatifs, ont permis, de choisir ensemble des objets de travail de l’URNACS. Nous vous en ferons un retour d’ici quelques semaines. Retour ligne automatique
Le samedi après-midi, les 250 acteurs des 195 associations présentes ont pu rentrer chez eux avec une petite idée du cap à tenir en la matière pour les prochaines années.