Coordination politique du 3 juillet 2018 : faire le point avant l’été

La dynamique Nouvelle Aquitaine est bien en route. Au cours du printemps, Amande Anin, est allée à la rencontre des 7 fédérations. Elle les a informé et consulté sur l’organisation régionale de demain.

Tout était mis sur la table : quel modèle d’organisation ? Quel liens et relais entre les fédérations et cet espace régional ? Quelles modalités de prise de décision ? Quelles modalités de soutien professionnel ?
La synthèse des questions et commentaires recueillis ont été ramenés à la coordination politique qui s’est tenue le 3 juillet 2018 à Bordeaux.

Ce qui l’en ressort ?
 La confirmation de la volonté d’une union régionale forte et d’une reconnaissance politique renforcée de notre réseau.
 Un mode de fonctionnement plus horizontal, une organisation plus souple autour d’une coordination qui porte le rôle d’animation globale et qui s’appuie sur l’expertise des fédérations qui la composent.
 L’importance de ressources professionnelles en soutien au mandat d’animation globale.
 Des ressources économiques adéquates comme leviers à nos ambitions, tout étant attentif au sens de l’équité et à ne pas fragiliser les fédérations.

Par ailleurs, les référents des chantiers Jeunesse, Vieillissement, Formation et SENACS ont présenté des propositions de feuilles de route pour les prochains mois, qui ont également alimenté les réflexions sur notre organisation régionale. En bref, une volonté commune de soutenir le discours
citoyen et l’accompagnement des habitants dans l’investissement des espaces politiques, la préoccupation de repolitiser la question de la formation et de la mettre au service de notre projet régional, un réinvestissement de l’outil SENACS par les centres pour le soutien à la communication de leurs actions.

L’ensemble de ces réflexions vont permettre de cheminer vers l’élaboration de nouveaux statuts au cours de l’été pour un retour vers les fédérations au début de l’automne.