Pour changer de l’animation de réunion

Fin 2017, l’union régionale a organisé une formation sur les techniques participatives d’animation de réunion. Il en existe beaucoup. Elles permettent de vraiment mobiliser un groupe et d’atteindre l’objectif de sa rencontre : recueillir l’avis des habitants sur le quartier, solliciter les partenaires au moment du projet ou faire échanger les familles sur leurs préoccupations et leurs envies dans le quartier. Les formation qu’organise notre Union régionale, servent à nous faire progresser, bien évidement. Elles servent aussi (et surtout) à faire réseau. 

Ce sont autant d’occasions de rencontrer les bénévoles et les professionnels des autres centres socioculturels, qui font des choses similaires aux nôtres, ailleurs en Poitou-Charentes. C’est inspirant d’une part, et d’autre part, cela permet de se rendre compte que l’on partage une culture commune. Lors de la formation sur les démarches participatives, 2 directrices ont même été un peu plus loin. Sandra Laou-Hap (CSC de Courçon) et Amandine Gibeau (CSC Niort Sainte-Pezenne) ont choisi d’intervenir l’une chez l’autre. 

 » Je suis intervenue au CSC de Courçon pour animer un temps avec l’équipe sur le thème des « réunions d’équipe idéales » : quelles postures, quelles conditions? explique Amandine. J’avais une feuille de route précise, que j’avais préparé avec Sandra Laou-Hap, la directrice de l’association. Les retours des participants ont été très positifs. Ils ont beaucoup apprécié cette animation dynamique et complètement participative. L’équipe a fait plein de propositions et a même pris des bonnes résolutions pour cette année ! »

La semaine suivante, Sandra Laou-Hap est venue à Niort, pour animer la réunion d’équipe au CSC de Ste-Pezenne. « Ca m’a permis de participer et d’apporter mon point de vue comme les autres collègues, explique Amandine Gibeau, la directrice du CSC de Sainte Pezenne. « Utiliser des techniques d’animation participative permet à chaque participant de jouer un rôle, de contribuer et de s’exprimer, confirme Sandra Laou-Hap »

« J’ai adoré être dans cette posture d’animateur et je me dis qu’il y a quelque chose à développer au sein de notre réseau pour aller dans ce sens là. C’est innovant, ça sort des sentiers battus, ça permet de voir d’autres fonctionnements, d ‘autres gens etc… bref, je me sens plus riche ! appuie Amandine. 

Pour Sandra Laou-Hap, les ingrédients à ce type de collaboration sont facilement identifiables : l’occasion de se rencontrer et d’essayer de nouveaux outils lors d’une formation en petit groupe, de la confiance et un bon feeling.

Une prochaine rencontre sur les techniques d’animation de réunion est prévue en septembre 2018. Nous vous invitons à surveiller le calendrier de l’union régionale.