Journée sur les associations en Nouvelle Aquitaine, nous y étions!

C’est une première !
Le Mouvement Associatif, en partenariat étroit avec le Conseil Régional, l’Etat, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional (CESER), la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et le Crédit Coopératif a organisé une grande journée sur la vie associative en Nouvelle Aquitaine. 

Patrick Leresteux, président du Mouvement Associatif Nouvelle Aquitaine a lancé un appel lors de son introduction :

>Les préoccupations du monde associatif peinent à se faire entendre.
>Tous les nouveaux territoriaux sont bousculés.
>Les organisations humaines aussi. Incertitude notamment sur l’emploi associatif.
Le Président affirme que nous devons aussi avoir le courage de nous tourner vers nous-mêmes ! Regardons nos projets et nos forces. Et affirmons les ! Interrogeons nous aussi de savoir si nous n’avons pas laissé de côté notre rôle de dynamique citoyenne.

Ensuite, le CESER a présenté le panorama des dynamiques associatives en Nouvelle Aquitaine. Il en ressort notamment l’importance de l’Education Populaire par la façon dont ses associations portent les valeurs et questionnent les questions de citoyenneté.  
8 propositions ressortent de ce panorama :
1/ Affirmer le fait associatif à l’échelle régionale (une journée régionale par an sur le fait associatif)
2/ Accompagner les associations pour développer leur vision stratégique et leur capacité d’initiative (en lien avec les travaux de la FONDA)
3/ Formaliser des cadres d’engagements réciproques (établir une relation de confiance entre les institutions et les associations)
4/ Structurer un système d’observation et de prospective de la vie associative en Nouvelle-Aquitaine (avec le réseau associatif d’experts et d’universitaires : Recherches & Solidarités)
5/ Promouvoir et soutenir le bénévolat (un habitant sur 5 est bénévole en Nouvelle Aquitaine – favoriser les formations des bénévoles).
6/ Pérenniser l’emploi et professionnaliser les salariés (DLA ciblé sur les mutualisations d’emploi, travail sur l’emploi)
7/ Sécuriser les financements (conventions pluriannuelles, appui aux têtes de réseaux, création d’un fonds régional public/privé, promotion du mécénat de compétences…)
8/ Mutualiser et coopérer (35% des associations adhérent à un réseau – Consolidation du dispositif Tiers Lieux, soutien aux initiatives de mutualisation et de coopération) 

Patrick Bonneau de Recherche & Solidarité propose les résultats d’une enquête sur le monde associatif en Nouvelle-Aquitaine. Les grands enseignements de cette étude sont : 
> Il n’y a globalement pas de problématiques financières mais quelques inquiétudes sur le bénévolat.
> Il y a de forte inquiétude pour l’avenir, notamment sur l’évolution du bénévolat qui est la préoccupation majeure des associations.
> Les associations revendiquent très majoritairement, tout secteur confondus, le fait qu’elle favorise le lien social. Par contre, la solidarité n’est pas affichée par la majorité des associations. 
> L’échelon local reste l’échelon associatif. 

Aides du Conseil Régional
Par ailleurs, le Conseil Régional soutient les associations locales sur plusieurs items parmi lesquels :
> Solidarité et lutte contre les discriminations
> Vie associative

Sur les contrats aidés
Bien évidemment, la question de l’emploi et des contrats aidés a été mentionné à maintes reprises…
Le Mouvement Associatif a dénoncé la brutalité du Gouvernement et a contesté l’analyse faite sur les emplois aidés. Une campagne est en cours.
La CRESS évoque également l’impact des emplois aidés sur les associations et le travail d’insertion réalisé par les associations.